Bonjour, je précise que cette réunion à lieu à notre initiative SANS les managers, afin
de permettre de libérer votre parole, sans retenue, sur tous les sujets "d'Avenir" du conseil.
Il s'agit bien d'une opportunité à saisir pour mettre en avant vos points de vue, sans filtre, ni arrière pensée !

Pas de langue de bois !
Pour informations, nous avons par ailleurs fait une déclaration syndicale assez "mordante" concernant
le consulting :
https://stbeehive.oracle.com/content/dav/st/FR_CFDT_EXTERNAL/Public%20Documents/Archives/2011/DeclarationPretMainOeuvre.docx

A votre dispo le cas échéant, mais j'insiste sur l'opportunité d'avancer à coeur ouvert sur les doutes de chacun devant Pierre.


Questions reçues à ce jour :

- Sommes-nous concerné par le groupe 2 ?

- Y-a-t-il une possibilité d'en faire partie ? Est-ce que des départs persos sont négociables si non intégrés dans le groupe 2 ?

- Quelle est la vision à deux ans de la stratégie Oracle concernant Conseil Tech France.

- Fusion avec ACS ?

- Quel sens à faire intervenir des contractors et laisser echapper les compétences ?

- 22% de Marge et pas d'augmentation ou de Bonus - Comment rester engagé ?

- Il n'y a plus de bonus dicrétionnaire depuis un an. On continue d'avoir des objectifs mais rien en contrepartie! Quelle est la logique, à part de démotiver tout le monde?

- En rapport avec la précédente question, quelle est la véritable raison à cette absence de mise en place d'un nouveau principe de bonus (équitable/atteignable/non discrétionnaire) voire d'objectifs(!) ? Ou est le point de bloquage de cette situation? Qui négocie?

- Comment peut se positionner le management qui demande à atteindre ses objectifs et les troupes qui elles n'ont rien à y gagner? On vise quoi exactement à la cible? Une ambiance FT ou Renault Technocentre?

- Que cache l'absence de communication sur les modalités d'application de récupération des temps de trajet? Est-ce encore une histoire de marge, rentabilité? En tout cas de figure, c'est malhonnête et comme les modalités de ce groupe II, c'est n'impote quoi. Que vise-ton alors?

- A la fin du groupe2, Quelles sont les possibilités offertes aux personnes dont les postes restent toujours à risque ?

- Pourquoi la fin du groupe 2 pendant une période courte et creuse (mai-aout) en avance d'une année ?

- L'avis de la direction sur un départ massif (démission, mutation interne) du conseil qui risque de mettre en péril son avenir?

- C'est aussi l'occasion de parler équité: quand le consulting aura-t-il gain de cause sur la question des voitures? Les ex BEA, les ex-Sun, les ex... avaient droit à une voiture ou une indemnité équivalente, ils l'ont perdu, quand-est-ce que tous les consultants auront de nouveau cet avantage?

- Le groupe 2 est en principe supprimé, qu'en sera t-il des consultants qui en faisaient partie et qui n'auront pas quitté ORACLE. Logiquement, si on supprime le groupe 2, c'est que les postes ne sont plus "à risque" si tant est qu'ils l'aient été!!! Le risque, c'est que l'on entre dans un processus de harcèlement, juste pour ne pas se déguger d'une décision aberrante passé. Soyez vigilants sur ce point car on est en train de casser ce qu'il reste de cette équipe.
à la fin du groupe 2
- Avoir un avis clair sur les raisons des refus répétés d'octroyer des voitures de fonction au conseil, cette décision est totalement à contre courant et en plus, elle "getthoise " encore plus le conseil!

- Parking : N'est-il pas du devoir d'un employeur comme ORACLE d'assurer à ses salarié le moyen de venir au bureau par les myens qui leur conviennent? Le parking LECERC est loin, il y a pour le moemnt des places gratuites un peu plus proches, mais manifestement, la ville de Colombes est en train de rendre ses rues payantes. De plus, pour le moment il fait jour le soir, mais je me vois mal me promener avec un PC à la main lorsqu'il fera nuit cet hiver! Je sais que le bâtiment est un peu juste au niveau places de parking, mais je pense surtout que c'est pour dés raisons réconomies de bouts de chandelle que le nombre de places réservées à ORACLE est aussi faible. De plus, le conseil ayant pour vocation à ne PAS être dans les locaux, un surbooking différencier ne ferait certainement pas de grande différence concernant l'occupation du parking.

- Merci de poster un CR de cette réunion car beaucoup n'y seront pas, mais seront intéressés par les réponses.

- Pas d'augmentations??? Pouquoi ???

NB (FPR) : Précision sur ce qu'est le groupe 2 - Il s'agit de plusieurs postes identifiés lors du dernier PSE, dont la direction annonçait la suppression à terme. Il s'agit notamment de postes de chefs de projets, de compétences forms etc... Ces salariés étaient mis en situation de se reclasser vers d'autres postes en interne, ou de se porter volontaires au conditions du dernier PSE pendant un délai de 2 ans. Ce délai vient d'être raccourci récemment.